Les grand vertiges

Lapsus [Fr]

Les grands vertiges

Lecture spectacle

En tournée

Tout terrain – A partir de 12 ans

Des corps sur une scène. Des corps réels et fantasmés qui racontent ensemble une histoire, celle d’une jeune fille de son siècle, embrouillée, exaltée, audacieuse. Devant elle, tous les défis et les tremblements de notre monde. Elle se sent prête à y faire face. Elle part en voyage, elle se perd dans la jungle, elle se mêle à un autre corps que le sien, elle essaie, elle tombe et se relève.

Le récit du romancier et les partitions chorégraphiques des circassien.ne.s se croisent et se nourrissent mutuellement. Chacun.e incarne alors librement cette jeune fille à travers des chutes, des étreintes sauvages, des objets qui volent, des danses tourmentées, des désirs d’ailleurs ; illustrations évanescentes.

Le cirque, la danse et le texte se retrouvent pour relater l’histoire de nos vies hâtives et furieuses, prises dans le grand vertige du temps présent.

Distribution : Une création collective de et avec : Lecteur : Pierre Ducrozet ou Pierre Tallaron, cirque et danse : entre 2 et 4 personnes parmi : Analía Vincent, Valérian Moutier, Lucile Guin, Stéphane Fillion, Texte Original : Pierre Ducrozet, Musique originale : Marek Hunhap, Production : Cécile Imbernon, Administration : Alice Savatier ●  Une production compagnie Lapsus ● Coproduction  et résidence: L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, Université Toulouse – Jean Jaurès (UT2J) dans le cadre du projet de coopération transfrontalière Travesía – Pyrénées de cirque, cofinancé par le FEDER.

Contact : Cécile Imbernon

Fiche technique

Durée : entre 30 et 45 min
Dimension du plateau : 5×5 m
Hauteur minimum : 3m50
Temps de montage : 30 min
Temps de démontage : 15min

La compagnie

Lapsus [Fr]

Autour d’une amitié née à l’école de cirque de Lyon 10 ans plus tôt, la cie Lapsus a été fondée en 2010 par six artistes de cirque. Après Six pieds sur terre (2011) et Boutelis (2016) elle poursuit avec Nos vertiges (2021) sa déclinaison d’un cirque sensible, esthétique et engagé. Portée par le désir d’affirmer son identité artistique, elle aime toutefois déplacer son centre de gravité à chaque nouveau processus de création. Le choix d’intégrer quatre nouveaux artistes dont une danseuse et de changer de metteur en scène (après deux collaborations avec Johan Lescop) participe de cette envie de ne jamais rester dans une zone de confort. En conservant une direction artistique collégiale, la cie Lapsus réaffirme sa volonté d’inscrire la notion de collectif au cœur de son projet, tant dans les partis pris artistiques que dans son fonctionnement quotidien.

 

De la même compagnie: Boutelis, Six pieds sur terre, Le chant du vertige

Prochaines dates

Tous les spectacles